Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

8/08/2006

"Israël n'établit aucune distinction entre les civils et les objectifs militaires"

Extraits de LE MONDE du 05.08.06
Une équipe d'enquêteurs de l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a parcouru le Liban depuis le début de la guerre.
..."Nos conclusions sont très claires : Israël n'établit aucune distinction entre les civils et les objectifs militaires. C'est une violation grave des lois de la guerre. Le principe de la distinction entre les populations civiles et des objectifs militaires est au fondement même de ces lois et c'est pourquoi les Conventions de Genève ont été établies
...Les autorités israéliennes disent systématiquement que le Hezbollah se cache derrière les populations civiles. Il est malheureux que les médias occidentaux, en particulier américains, prennent les déclarations de l'armée israélienne pour argent comptant et ne les mettent pas à l'épreuve des faits. Parce qu'ils veulent paraître équilibrés, ils font état des victimes civiles et s'empressent d'ajouter dans le paragraphe suivant la déclaration de l'armée israélienne, qui dispose d'une liberté de manoeuvre telle dans ce conflit qu'une mythologie s'est créée selon laquelle le Hezbollah est présent dans chaque maison du Liban sud et que c'est la raison pour laquelle les gens meurent. Ce qui n'est pas vrai
.... (Israel) il ne fait délibérément pas de distinction entre les civils et les objectifs militaires...
... Il y a les bombardements d'objectifs civils. Cana (où vingt-huit personnes ont été tuées, neuf blessées et treize autres portées disparues après le bombardement du bâtiment dans lequel elles avaient trouvé refuge) est un exemple parfait. Les Israéliens ont d'abord dit que les combattants du Hezbollah étaient à l'intérieur du bâtiment bombardé et que des roquettes ont été tirées. Puis qu'il y a eu une erreur de tirs de 300 mètres. Puis ils ont renoncé à ces explications dans leur déclaration finale. Pourquoi ? Parce qu'ils mentaient dès le début, comme ils le font toujours. Etant dans l'incapacité de fournir à leurs propres journalistes les preuves que ces derniers demandaient, ils ont fait machine arrière.
... Cana n'est qu'un exemple parmi plusieurs autres de tirs sur des maisons abritant des familles, dont certaines ont été décimées. Il y a, d'autre part, les attaques de voitures sur les routes. Israël lance un avertissement aux civils pour qu'ils partent et dans le même temps attaque les véhicules circulant sur les routes. Des voitures particulières, des ambulances, des convois humanitaires ont été visés. Résultat, les gens ont peur de partir.
... Israël croit-il pouvoir convaincre le monde qu'en pleine guerre le Hezbollah allait acheminer des armes par avion? Chacun sait que le Hezbollah se procure des armes par la contrebande terrestre.
... L'une de vos équipes a observé auprès d'une unité israélienne des bombes à fragmentation. Ces bombes sont parmi les armes les plus épouvantables. Non seulement elles tuent de nombreux civils durant un conflit mais toutes celles qui ne sont pas explosées constituent un champ de mines. Nous avons des preuves de leur utilisation dans le village frontalier de Blida...
... Israël doit expliquer pourquoi il utilise ce genre d'armes dans des régions peuplées. Il cherche à rendre non viable toute une région dans le sud du pays. Il a été dit que des bombes au phosphore ont été utilisées. Pour le moment, je suis sceptique, mais il faudra mener une enquête. En réalité, presque toutes les victimes ont été tuées par des bombes de précision que les Etats-Unis continuent de fournir à Israël. Mouna Naïm

Hasta cuando?

Links to this post:

Créer un lien

<< Home