Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

7/02/2008

Vous avez dit intelligence ambiante ?


Francis Pisani a assisté récemment à une journée de divulgation chez Intel qui travaille à ce que ses ingénieurs appellent l’informatique essentielle, une étape toute proche dans laquelle les machines seront intuitives et conscientes du contexte grâce à une multitude de senseurs, des machines qui percevront “la physicalité des choses” et qui nous les transmettront. Il raconte sur son blog qu’il a été particulièrement impressionné par un « appareil contextuel » qui réunit toutes les donnés relatives au contexte et les analyse. Son exemple: grâce à un GPS et à une analyse de la circulation en temps réel, “vous êtes dans un rendez-vous à 11h du matin à un bout de la ville, vous avez un autre rendez-vous à midi à l’autre bout et un accident à lieu sur le chemin où il y a beaucoup de circulation, votre téléphone mobile peut vous signaler qu’il est temps de sortir ou d’appeler la personne qui vous attend pour lui dire que vous serez en retard”. En fait, un téléphone mobile sait toujours où il se trouve et devrait nous transmettre toutes sortes d’informations utiles qu’il extrairait automatiquement du web. L’appareil de photo intégré devrait être de même capable de vous donner la fiche signalétique des monuments que vous photographiez. Le contexte transcende ainsi le lieu en lui-même : « si votre agenda indique que vous devez assistez à un concert à 20h, il doit se mettre tout seul en mode vibration ».

Links to this post:

Créer un lien

<< Home