Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

8/10/2008

Le passé sélectionné…

Les «Angolagate», «Elfgate» ou «Rwandagate»… ont fait, chacun a pu s’en aperçevoir récemment, l’objet d’une mémoire singulièrement sélective au point de faire de l’écriture de l’histoire des trois dernières décennies un tri sélectif que l’on croyait avoir définitivement disparu dans le Moscou de la fin du siècle dernier. Observation curieuse : les promoteurs de tels oublis sont aussi ceux de la réévocation des culpabilités qu’aurait produite l’histoire coloniale… et les donneurs de leçon en matière de droits de l’homme en … Afrique !



Sentez-vous l’arrivée de la brise légère?

«Il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais Il n’était pas dans l’ouragan; et après l’ouragan, Il y eut un tremblement de terre, mais Il n’était pas dans le tremblement de terre; et après le tremblement de terre, un feu, mais Il n’était pas dans ce feu; et après ce feu, le murmure d’une brise légère. Aussitôt qu’il l’entendit, il se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne» (1R19,9a.11-13a).

Links to this post:

Créer un lien

<< Home