Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

8/31/2014

La promenade augmentée


S’il est une extension pertinente du concept d’itinérancecognitive, c’est bien celle de promenade augmentée… 
Les Google Glass nous mettent ainsi au contact direct de la mutation de nos cadres spatio-temporels entrainant une démultiplication d’usages de nos données : elles constituent de la sorte l’interface parfaite avec l’économie des données qui se construit… sous nos yeux.
Dans une société de la connaissance en réseau et de flux cognitifs, ce n’est pas seulement un ajout informationnel qui se trouve proposé, mais aussi la mise en parallèle entre deux, voire trois environnements contextuels (tels que les données relatives au passé, voire au futur qui enrichissent le présent, un présent qui n’est donc plus qu’un cadre temporel parmi d’autres structurant nos savoirs).

Nous avions développé le concept évoqué ici à Verdun il y très exactement dix ans - les 3 et 4 mai 2004 - dans une intervention qui m’avait valu l’expression de quelques scepticismes:
Comme le souligne Marc Fiorentino, une petite longueur d’avance n’est pas toujours la bienvenue, surtout en matière d’intelligence territoriale…
Elle avait par ailleurs fait l’objet de débats au sein de nos séminaires de prospective de Fontevraud:
J’y étais au demeurant revenu dans mon blog il y a 6 ans en suivant certaines des recherches en la matière et ailleurs:

Links to this post:

Créer un lien

<< Home