Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

8/07/2007

Víctor Manuel Dogar

Víctor Manuel Dogar possède sa page personnelle: http://victordogar.com/
Nous lui adressons tous nos vœux de réussite et le souhaitons longue vie dans son existence. VMD dit dans sa page que: "La baja fortuna jamás se enmendó con la ociosidad ni con la pereza; en los ánimos encogidos nunca tuvo lugar la buena dicha; nosotros mismos nos fabricamos nuestra ventura, y no hay alma que no sea capaz de levantarse a su asiento; los cobardes, aunque nazcan ricos, siempre son pobres, como los ávaros mendigos."Los trabajos de Persiles y Sigismunda" (Miguel de Cervantes Saavedra).
Il nous faut néanmoins ajouter ces deux citations qui compléteront ses propos:
Pour nous souvenir que, si le travail, la persévérance et la vaillance sont des éléments de réussite et de fortune, Calderón nous rappelle
¿Qué es la vida? Un frenesí.¿Qué es la vida? Una ilusión,una sombra, una ficción,y el mayor bien es pequeño;que toda la vida es sueño,y los sueños, sueños son.
Seul "Le silence" pourra nous procurer la connaissance nécessaire pour nous conduire vers le village du savoir que nous appelons de nos veux et vers lequel nous cheminons. Avec ce paradoxe formulé par Machado: "caminante no hay camino, se hace camino al anda...r" Ce silence comme continuité, c’est celui qui découvre l’homme qui se libère de sa mémoire, de ses gouts et de ses émotions, c’est ce «centre» qui remet en question l’établissement de n’importe quelle relation, un centre qui certainement incarne le néant mais qui se transforme en écoute qui a appris à faire taire sa voix pour s’ouvrir à tous les sons.
Un silence qui prête son ouïe au monde et qui nous conduit à ce lieu où l’oreille se remplit des sons. Etre attentif au silence, c’est écouter ce qui d’habitude nous échappe, ce qui passe inaperçu. Pour en arriver là, il est nécessaire d’arrêter l’activité urgente et cheminer vers ce que nous devons faire ou écouter.

Links to this post:

Créer un lien

<< Home