Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

3/02/2009

Des mobiles Youtube ou Facebook

La start-up irlandaise Movidia, soutenue par le capital-risqueur Emertec, propose - grâce à son microprocesseur - à tous les utilisateurs de téléphone portable de faire du montage vidéo en direct. Avec le MA1110, l'appareil permettra en temps réel de mixer de la musique, de se livrer à des jeux 3D et proposera quasiment un banc de montage vidéo, avec des images qui peuvent être filmées, montées, et partagées instantanément sur Facebook, Youtube et tous les réseaux sociaux. Ceci s’avère d’autant plus intéressant par exemple que YouTube a aujourd'hui élargi la fonctionnalité d'annotation de vidéos à une sélection de contacts : il est effectivement désormais possible d'inviter ses contacts à annoter ses propres contenus, alors que cette fonction était jusqu'à présent réservée exclusivement à l'auteur de la vidéo. Lancée en juin 2008 puis récemment remaniée, la fonction d'annotation permet de placer des bulles de dialogue, des remarques ou des cadres directement sur la vidéo pour attirer l'attention du spectateur sur certains points notables. Avec cette nouvelle option, ces annotations acquièrent des possibilités considérables en termes de pédagogie, de recherche et d’innovation ouverte de manière générale, même si naturellement l’auteur conserve la possibilité d'éditer ou de modérer les soumissions de ses contacts.

C’est l’UGC' (User-Generated Content) de demain, avec des téléphones devenus plates-formes de référence qui permettront de faire un ralenti sur images en quelques secondes et d’autres usages du PC transférés sur le mobile en prenant la même architecture qu’un ordinateur, et ceci en utilisant une mémoire qui peut être répartie sur tous les cœurs. Il sera ainsi facile de développer n'importe quelle nouvelle application, dans la mesure où jusqu'à présent, les ingénieurs avaient développé des petits circuits électroniques indépendants ajoutés les uns aux autres: Movidia a tout effacé, et dessiné une plateforme bénéficiant d’une grande puissance de traitement et d’une vraie flexibilité. L'architecture devient programmable en mettant un PC dans la main. A terme, le mobile a évidemment toutes chances de devenir un terminal Internet, il passera sous protocole IP et les usages des PC seront transférés sur les mobiles. On ne peut que penser à cet égard à des situations telles que celles de pays africains où le téléphone portable se répand dans les campagnes et sert souvent de terminal de paiement : c'est un huitième de la puissance d'un cell d'IBM pour 400 fois moins de consommation. C’est dans cette optique que travaille d’ailleurs le Ling Lab des Territoires de Demain, comme l’a souligné sa présentation dans le cadre de Tech for Food.
Le MA1110 a été présenté lors du Mobile World Congress de Barcelone les 14 et 15 février et sera disponible, en échantillon, pour les fabricants de téléphones mobiles pendant l'été 2009. La production industrielle débutera quant à elle à la fin de l'année 2009.

Links to this post:

Créer un lien

<< Home