Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

3/15/2013

Des réseaux de l’innovation aux quartiers de la création

* Le 1er juillet 2011, la Fondation des Territoires de Demain a créé au Conseil Economique, Social et Environnemental le RELAI (Réseau français desLiving Labs et espaces de l'innovationdont l'objectif est d'accompagner les acteurs de l'innovation; un an après estné le réseau LEILAC qui rassemble de même les Living Labs et autres "tierslieux" d'Amérique latine et des Caraïbes. Au travers de la création, de l'accompagnement et de l'animation d'une centaine de ces lieux, se pose la question de la nature même de ces espaces illustrant au quotidien le développement d'une nouvelle économie de la connaissance, celle de leur gouvernance, de leurs modèles économiques, de leur impact sur un territoire, de la création d'entreprises et d'emplois qu'ils peuvent permettre. Une entreprise ou un territoire peuvent-ils encore se passer de tels outils? En quoi incarnent-ils une véritable économie du lien capable de mieux traverser la crise et illustrent-ils la genèse d'une véritable diplomatie des savoirs utilisant les laboratoires vivants comme de réelles portes ouvertes sur les marchés internationaux?

* Mataró a mis en marche dès 2004 un processus particulièrement innovant à  partir de la  cartographie des savoirs de la ville; les usagers et les réseaux de créateurs  ont été les piliers d'une telle démarche. A ainsi été mis sur pied un plan directeur de développement d'une ville de la connaissance capable d'exploiter pleinement le capital intellectuel et identitaire de son territoire: elle a de la sorte su élaborer une modélisation économique basée sur une plateforme de connaissances à partir de micro-clusters existants dans la cité.  Le TecnoCampus Mataró  relie ainsi aujourd'hui trois édifices  dédiés à  l’acquisition de savoirs et de savoirs-faire, ainsi qu'à la création d'entreprises; une galerie marchande est  dédiée aux échanges et à l'achat d'idées, ainsi qu'à l'incubation de projets innovants. Les universités, les entreprises et le territoire transmettent et échangent ainsi leurs savoirs pour créer des emplois et rendre plus fécond le tissu productif. Le processus  s'appuie sur la participation de toute la communauté: professeurs, étudiants, entreprises, administration, agents sociaux et institutions.
*  il regroupe autour de l' HACERIA une dynamique d'artistes au service du développement économique de tout le quartier, mais se  décline également dans une offre d'accompagnement des acteurs de l'économie locale. Il est aussi un espace de vie où les familles de la capitale basque viennent passer leurs fins de semaine pour se distraire. Il est dédié à l'innovation sociale, l'expérimentation et la sauvegarde de la mémoire du territoire.
Le quartier de Zorrotzaure à Bilbao, ancien quartier industriel, était déserté encore récemment, aujourd'hui

Links to this post:

Créer un lien

<< Home