Laura Garcia Vitoria

Territorios del conocimiento/Territoires de la connaissance Sociedad del conocimiento/Société de la connaissance : les regards sur l'identité personnelle et professionnelle dans la société de la connaissance

4/14/2008

Le mobbing

Je voudrais vous faire connaître ces sites (ils sont d'actualité en France et sont éminemment représentatifs de la face cachée de l'Internet):
  1. http://www.centpapiers.com/Le-harcelement-im-moral-victimes,3486
    "aucun auteur n’a trouvé de composante pathologique typique aux harcelés. Cependant, des traits de personnalités prédisposent au harcèlement. Selon Ariane Bilheran, la victime typique est un individu qui se distingue du groupe, souvent par des aptitudes et un charisme remarquables. Ces qualités peuvent susciter de la frustration dans son entourage. Il s’investit beaucoup dans son activité professionnelle, agace par sa gentillesse, son écoute, sa disponibilité, son humour et sa vitalité. Tous s’entendent pour dire que les victimes de harcèlement moral s’avéraient être « très bien dans leur peau » et avant tout : autonome.
    "On a d’autant plus de mal, déclare le Dr Prigent, à repérer le harcèlement moral, puisqu’il s’agit presque toujours d’un phénomène sournois, caché. Dans l’agression classique, l’agresseur « s’avance » de manière visible et clairement hostile. On voit généralement d’emblée où « il veut en venir ». Le harcèlement moral, lui, s’organise de manière subtile et longtemps inapparente. La violence est sourde, muette et aveugle […] peu visible et perceptible, même pour la victime elle-même, pour l’entourage immédiat […] Le pervers n’entend pas le langage de la raison ou du cœur ; il ne voit pas la réalité de son interlocuteur. L’acte pervers ne tend pas à nuire On dit que les victimes se trouvent « KO debout » en ce sens qu’elles ne comprennent aucunement ce qui leur arrive. Le pervers ne s’attaque pas à ce que fait sa victime, mais à ce qu’elle est : sa confiance, ses croyances, ses capacités, ses certitudes. Il y a ainsi toujours atteinte à sa personne par dépouillement de son honneur et de sa dignité. ... Le docteur Prigent note que les pervers se plaignent à l’entourage de leurs victimes, à leurs supérieurs, afin de les isoler selon la technique habituelle du prédateur : « le loup qui isole un mouton du troupeau ».

http://laura-garcia-vitoria.blogspot.com/2008/03/leglise-de-la-rpublique.html

http://www.arenotech.org/tribune_libre/semantica_fr.htm

http://www.arenotech.org/lettre_nadine/lettre_nadine.htm

L’expertise et l’équitation (1)

Iconoclaste

Propagation de délires

Links to this post:

Créer un lien

<< Home